Le sac de frappe autoportant est idéal pour se défouler, voici comment le choisir

Sac de frappe autoportant

Le sac de frappe autoportant est beaucoup plus facile à installer et vous avez de nombreux modèles qui sont en mesure de vous combler. Cela évite aussi de réaliser de nombreux travaux, car vous n’aurez pas besoin des fixations. Cet équipement sportif se suffit à lui-même puisqu’il possède un pied lesté. Toutefois, pour le choisir, vous aurez besoin de quelques conseils pertinents.

Tous les sacs de frappe autoportants ne sont pas intéressants

Le fonctionnement est simple, vous avez une zone pour frapper et un pied. La qualité de ce dernier aura une réelle incidence sur votre pratique. Il faut éviter les versions gonflables surtout si vous souhaitez travailler la force puisque la surface ne sera pas assez robuste et dure. Il y a des modèles notamment chez Decathlon de sacs de frappe autoportants avec une base que vous devez remplir.

  • Faites attention à la notice d’utilisation, car, si certaines bases sont compatibles avec de l’eau, d’autres seront utilisées avec des cailloux.
  • Je vous recommande les cailloux, car ils sont beaucoup plus pratiques et vous êtes certain que votre sac de frappe ne pourra pas bouger.
  • Lorsque vous utilisez de l’eau avec la base, elle peut s’évaporer, moisir ou encore se répandre très facilement si votre sac se renverse pour diverses raisons.

Ce critère n’est pas le seul à prendre en compte pour l’achat d’un sac de frappe autoportant, car il faut être vigilant à la dureté de la surface. Vous pouvez travailler la force lorsqu’elle est épaisse et dure. Si elle est molle, vous pourrez améliorer vos esquives, votre endurance. 

Sac de frappe autoportant
Sac de frappe autoportant

Le sac de frappe autoportant est moins performant

Si vous avez la possibilité d’installer un vrai sac de frappe suspendu, je vous conseille cette option. Il existe un produit à mi-chemin entre celui-ci et le sac de frappe autoportant. Il est alors monté sur une structure comme celle utilisée pour les tractions. Vous devez la lester avec des poids, notamment ceux proposés avec les haltères, et vous suspendez le sac. Ce dernier sera beaucoup plus lourd et vous pourrez réellement travailler tous les muscles du haut du corps, la force, l’endurance ainsi que les esquives.

De plus, vous aurez les avantages du sac de frappe autoportant et ceux de la version suspendue sans les désagréments liés aux travaux. Oubliez également les versions d’entrée de gamme qui pourraient s’éventrer plus facilement à cause d’un usage intensif. Je vous recommande d’utiliser du scotch épais pour le centre afin de le renforcer et vous aurez une surface beaucoup plus ferme.

Dans ce cas de figure, le sac de frappe autoportant est parfait pour travailler la force et l’endurance. Il existe aussi les versions « culbuto » qui sont recommandées pour les esquives, mais la résistance ne sera pas très élevée, il sera donc difficile de travailler la force, mais elles sont parfaites pour l’endurance ainsi que le travail au sol. J’ai acheté la version Culbuto chez Decathlon que j’ai lestée avec des cailloux et je suis plutôt satisfaite. Pour bien travailler la force, j’utilise des gants beaucoup plus fins que ceux proposés pour la boxe. 

Ce sont des mitaines qui absorbent par contre moins les chocs, mais elles sont parfaites pour se défouler.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Jennifer Larcher

Jennifer Larcher

Diplômée d'une licence STAPS depuis 2007 obtenue à l'UFR STAPS de Lyon, je suis éducatrice sportive. Au fil des années, j'ai entraîné une équipe de football senior et j'ai évolué dans plusieurs écoles dans le Rhône et en Auvergne.